Vous êtes ici : Accueil / moringa contre le diabète

moringa contre le diabète

 

Moringa contre le diabète

La richesse en antioxydants du moringa lui permet de protéger efficacement le corps des effets du diabète. Un taux de glycémie élevé peut encourager la création de radicaux libres et réduire les défenses antioxydantes du corps. En effet, la peroxydation des lipides est une des caractéristiques des diabétiques chroniques. Un apport régulier en moringa et autres antioxydants puissants est donc recommandé afin de se protéger contre les dommages liés au stress oxydatif. Au cours d’une étude sur des rats diabétiques, l’apport en moringa a entraîné une augmentation significative de l’activité de trois enzymes détoxifiantes majeures qui combattent les radicaux libres. Elle a également montré une diminution générale de l’oxydation des lipides du corps. (Jaiswal et al. 2013).

Une étude menée par Jaiswal et al. (2009) avait pour but de déterminer l’efficacité du moringa sur le contrôle de la glycémie, le moringa étant utilisé comme un traitement contre le diabète en médecine traditionnelle. L’étude a prouvé la véracité de cette affirmation en montrant que l’extrait de moringa pouvait réduire le taux de glycémie de rats normaux. De plus, il a également réduit le taux élevé de glycémie chez les rats prédiabétiques et les rats souffrant de diabète léger et avancé.

Sous une autre forme, Ndong et al. (2006) ont étudié l’utilisation de la poudre de feuille de moringa chez les rats diabétiques GK, un modèle pertinent du diabète de type II chez les humains. Au cours de leurs essais, ils ont attribué les facteurs médiateurs qui contrôlent les taux de glycémie des rats diabétiques GK à la poudre de Moringa et à sa richesse en fibres (celle-ci contient environ 4% de fibre) et en flavonoïdes qui ralentissent l’assimilation du glucose par le sang et autres parties du corps. Ils ont découvert que l’incorporation de la poudre de feuille de Moringa dans l’alimentation des rats améliorait leur tolérance au glucose. 

 

Le diabète est un trouble chronique du métabolisme qui altère la tolérance au glucose et entraîne un haut risque de maladie cardiovasculaire. L’âge, la génétique, l’environnement et le mode de vie sont des facteurs qui influencent le développement du diabète. Une analyse exhaustive des études menées sur des sujets humains et animaux a conclu que les feuilles de l’arbre Moringa oleifera réduisent le taux de glycémie de manière significative. Le moringa pourrait être ainsi potentiellement utilisé comme traitement antidiabétique, en plus d’autres médicaments traditionnels.